Méthodes de Travail

Pour nous faire part de toutes vos REMARQUES / SUGGESTIONS, sur le Tutorat et tout ce qu'il entreprend (CB, Tuts, Vidéos...)
Règles du forum
Ici on parle du tutorat REMARQUES / SUGGESTIONS, sur le Tutorat et tout ce qu'il entreprend (CB, Tuts, Vidéos...).
Pour toute question sur erratum ou contenu déjà dans un tut' merci de vous rendre dans la section dédiée. (Questions/réponses --> Premier semestre --> Matière --> Tut')
Répondre
MustardICE
Messages : 3
Enregistré le : 10 mai 2021, 06:59

Méthodes de Travail

Message par MustardICE »

Bonjour,
Ceci est évidemment à propos des méthodes de travail employées pendant la révision des étudiants soit en PACES (maintenant PASS LAS) ou en années supérieures.
Je voudrais aussi être clair à propos du fait que je veux que l'on soit honnête et sans de cachoteries et si vous apprenez quelque chose en + ici veuillez essayer d'enrichir les réponses svp.
La plupart des réponses que j'ai eu auparavant, ailleurs, ont été du genre:
- lire le cours le jour même
- relire plusieurs fois
- méthode de la page planche : réécrire le cours de mémoire
- méthode de Layman : essayer d expliquer le cours à une tierce personne avec des termes simplifiés
- reciter le cours à haute voix
- seul en en groupe

* OR! ce ne sont pas le genre de conseils qu'un étudiant recherche , parce que ce qu'il est plutôt une "technique de travail" ou "des secrets de révision" tout cela revient à du matraquage:
- lire encore et encore jusqu'à ce qu'à s'imprime dans votre mémoire . (ce que TOUT le monde sait faire)

* Des réponses que je donne en revanche à qui demanderai :
1) en Biophys : commencer par les Exercices corrigés si le cours est trop long , ceci éclaircit pour moi ce que veut le prof à la fin. Je prend la liste finale résumée de lois et de règles puis j'essaye de résoudre les Exercices sans lecture du cours puis je lis la correction question par question puis je reviens au cours si j'ai besoins de définitions ou de notions (donc tout à l envers) et dès que j'arrive à la fin du 4e ou 5e Exercice , j'ai assimilé une bonne majorité du cours en un temps records (parfois tout un thème de 2 à 3 cours en 2jours!) (et eh bien ça marche)

RQ: utiliser cette astuce avec les annales corrigées avec les autres matières (comment si pour connaitre les "vrais" but du cours)

2) en Biostat , svp faites un rappel des bases des bases de stats (de la 1ere année lycée , de la terminale) puis arrivez au cours actuel
; BEAUCOUP d'étudiants ont honte de dire qu'ils ont tout oublié ou pas compris ces cours là au Lycée (et ça ne tombe pas tjrs au bac , donc la note des maths n'est pas un indicateur) et cela affectera negativement le reste de l'année

3) apprendre une Crash Course en Grec , peut vous aider vraiment en Embryo. et en Anat. surtout pour l'association des noms aux parties dénommées

4) aussi en Embryo et en Anat , chercher sur internet , le fil de l'évolution des espèces résultant relativement à l'être Human (pas en détail mais plutôt le "pourquoi" , qu'est ce qui à poussé (dans l environnement) l'organisme à créer ces organes là de cette manière ; ça aidera énormément à mémoriser le visuel)

5) connaitre comment les éléments du tab periodique ont été découvert (ça m a aidé énormément à mémoriser , sans même les phrases mnémeo)



Alors je vous demande respectueusement des techniques d'apprentissage et de révision (ou comment vous appeler cela)
par e.g. pour la UE1, ADN ; molecules chirales , S , R , suites récationnelles etc

NE FAITES PAS LES RADINS PAS SUR LES TIPS !

Comment vous faites pour comprendre au lieu de memoriser!

Cordialement.
Avatar du membre
rayan91130
Messages : 91
Enregistré le : 13 janvier 2021, 14:30
Localisation : Agadir

Re: Méthodes de Travail

Message par rayan91130 »

J'ai fais qlq chose d'énormement hors sujet je m'en excuse, je sais pas ce qui m'a pris 😅

Bonjour,

Pour ma part et avec l'expérience que j'ai acquis je pourrais dire qu'il faut comprendre le cours absolument avant de l'apprendre. (ce que j'ai fait donc chacun le verra différemment)
Comment le comprendre ?

- Regarder le cours en vidéo, si possible en x2 pour perdre moins de temps.

- Je regardais aussi des vidéos YouTube ( il y a énormément de trésors sur le net). Il existe plusieurs chaînes : "Bio Logique" "Khan Academy fr" ces 2 chaînes sont déjà top.

- Mtn un autre truc plus abstrait, j'essayais de lier mes cours entre différents UE. Puisque au final on parle à chaque fois soit de la cellule soit du corps humain (sauf bdd), j'essayais de faire en sorte de me faire un tableau dans ma tête où toutes les infos étaient liés entre elles. Par exemple, le cours de UE1 sur les fonctions des protéines dans la contraction était en lien avec le cours sur les tissus musculaire en Ue2-histologie.

Maintenant comment apprendre son cours ?

Sur ce sujet, pas de surprise, chacun fonctionne différemment et je ne pourrais apporter de conseils puisque je ne faisais qu'apprendre en lisant et répétant à la méthode d'une poésie.

Les notions lycée à maîtriser pour la PASS (selon moi par rapport à la fac P6)

-Chimie: tout maîtriser sur acide/base, tout maîtriser sur la molécule, ses représentations, chiralité, stereoisomerie etc, maîtriser la spectrométrie, comprenez le cycle de la glycolise et le cycle de Krebs (Bio logique fait de bonnes vidéos dessus). Normalement c'est déjà pas mal de notions de l'UE1. Sur Khan academy, essayez de vous avancer sur la règle de Klechkowski, sur la config R/S, approfondir l'acide/base qui sert au S1 et au S2.

-Svt: pas grand choses seront importants, enft il y a bcp de choses qui seront familières, mais j'estime que même si on maîtrise pas bien la svt, les notions abordés en UE2 sont très rapidement nouvelles et donc pas vu au lycée. Mtn si vous voulez avancer, ya la cellule, ses constituants, le cycle cellulaire, la méiose, le cytosquelette, l'Adn et le noyau, l'ARN.

-Maths: maîtriser très bien la proba en général, même si encore une fois il ya facilement le temps de rattraper ce retard et ensuite ça entre direct dans des notions nouvelles. Maîtriser le calcul sur feuille, mental etc(puisque certaines matières sont sans calculatrice et avec des calculs). Maîtriser les dérivations et intégrales, mais c'est secondaire.

-Physique: maîtriser +++ la mécanique, cinématique etc. Maîtriser la radioactivité,mais c'est secondaire étant donné que c'est moins lourd que mécanique. Même si vous l'avez pas vu, avancer sur hydrostatique et electrocinetique prcq j'aurais aimé être déjà préparé au lycée.

-Anatomie: si vous avez accès à des cours, bah voyez les mais ne vous forcez pas à apprendre en avance, même si connaître déjà plusieurs chap avant la rentrée c'est un gain de temps à condition de revoir plusieurs fois pour pas que ça se perde.

Quelques conseils sur la vie en général (à ne pas vouloir appliquer à tout prix car absolument tout le monde est différent).

-Avant le concours, je me sous-estimais, je sais que c'est bizarre, mais ça m'a extrêmement apporté prcq toute l'année j'étais dans une pression qui me forçait à travailler, je n'avais pas de repères pour me comparer et je ne cherchais pas à en avoir si ce n'est en faisant des concours medisup (même là je regardais pas trop prcq je savais que ça change du jour au lendemain). Au concours s1, je pensais vraiment être dans le dur, mais justement, je m'étais tellement mis à la tête que le concours allait être plus compliqué que mes entraînements que au final j'ai été agréablement surpris (concours s2 je sais pas encore).

-Le jour J, il faut se faire confiance, il faut se dire qu'on est le/la meilleur(e). Et il faut y croire, le pouvoir de persuasion est puissant. (en gros faut se sur-estimer 😂)

-Je n'avais pas peur d'être en retard. Au S1, je n'ai pas fini le programme en bdd. L'anatomie je l'ai fini 1 semaine avant le concours, idem pour BDR. C'est comme ça que je fonctionne, c'est pas pour tout le monde, mais pour moi ça allait. Au S2, j'ai appris toute la Santé publique dans les 2 semaines avant le concours. Il ne faut pas se dire que prcq c'est bientôt le concours c'est fini. En 1 semaine tellement de choses sont possible.

-Avant le concours, je revoyais le plus d'éléments possibles, ya tellement de temps entre les épreuves que c'est l'occasion de revoir les notions importantes.

Voilà, j'ai donné mon point de vue sur cette année, si t'as remarqué, j'ai fonctionné sur un mode : je suis en préparation pour un combat, je dois tout donner à l'entraînement, pour être à l'aise le jour J. Ceux qui sont sportifs de haut niveau (pas moi), dites vous dans votre tête que vous êtes dans un sport, l'entretien et l'hygiène c'est fondamental. Vous devez charbonner avant le concours comme un athlète se tue à l'entraînement jusqu'à en vomir. Le jour du concours, votre mental doit être d'acier et ne laisser aucune place à l'hésitation sinon vous pouvez vous prendre un uppercut dévastateur.
Je sais que j'ai parlé un peu sans être précis, mais c'est volontaire, car je crois sincèrement qu'il faut travailler à sa façon et que le fait de vouloir appliquer une méthode d'une autre personne ne donne aucun gage de réussite. Il faut lire les conseils mais ne pas chercher à l'appliquer à sa vie coûte que coûte sans que ça soit naturel.

Courage aux 2021-2022, jme disais aussi que si les années précédentes l'ont fait alors ya pas de raison que moi je ne le fasse pas😂. On est tous dans le même bateau donc travaillez dur, et le travail finit par payer.
Je suis nul à Fifa mais jsuis un rajel comme qui dirait Tonton Claude du Périgord.
MustardICE
Messages : 3
Enregistré le : 10 mai 2021, 06:59

Re: Méthodes de Travail

Message par MustardICE »

Merci à toi , pour ces conseils ainsi que les sources données
Aussi tu n aurai pas des sites/sources/livres de revision pour la proba, calcul mental et pour la physique: mecanique cinematique ?
Merci encore :mrgreen:
Avatar du membre
rayan91130
Messages : 91
Enregistré le : 13 janvier 2021, 14:30
Localisation : Agadir

Re: Méthodes de Travail

Message par rayan91130 »

Pour les sites, tu as le site du tutorat : montutorat.fr Dessus il y a un onglet banque de QCM, avec tous les qcm's de toutes les matières. Pour les maths, je sais pas si au lycée on t'a demandé d'acheter des manuels, mais si t'as tes cours de lycée ça fait l'affaire. Pour la physique, dsl je n'en connais pas mais il est certain que des livres et sites existent. Moi je m'entrainais surtout avec Medisup (prépa payante) et ça me suffisait en ajoutant aussi un peu de Tutorat
Je suis nul à Fifa mais jsuis un rajel comme qui dirait Tonton Claude du Périgord.
Avatar du membre
ErafliP2vacances
Messages : 62
Enregistré le : 22 avril 2021, 11:45

Re: Méthodes de Travail

Message par ErafliP2vacances »

Salut! J'ai du mal à comprendre, tu prévois de faire une P1 et tu demandes des conseils? Si c'est le cas, cool, sinon je vais faire un hors sujet x)

Sinon, Rayan a clairement dit pas mal de choses donc ça sera plus de la redite qu'autre chose. Même si une année comme ça il faut la vivre pour en saisir toutes les subtilités!

Me concernant, j'ai ressenti que la PASS se joue beaucoup plus au mental qu'à la manière d'apprendre/ méthode. Même si ça joue bien sûr! Et il ne faut pas oublier qu'il y a autant de méthodes que d'étudiants.

Pour la discipline/ méthode: Attention, c'était la mienne. Et j'ai été beaucoup critiqué, surtout pour les fiches.

1) Regarder le cours. Faire attention. Le truc, c'est de cerner les points importants du cours et de délaisser les infos inutiles. Certains profs diront explicitement ce qui est à retenir et ce qui ne l'est pas (cf. Mme. Soares en UE2 sur le cycle cellulaire je crois, elle est géniale). Pour d'autres, faudra se fier à l'intonation. Le but, c'est de pas perdre de temps à apprendre des choses qui ne tomberont pas. ATTENTION: Pour certains profs, l'intégralité du cours est à apprendre donc perds pas ton temps à faire le tri avec ceux-là.


2) Certains cours seront longs. Mets les en x1,5 ( ou x2 mais moi j'arrivais pas à suivre, ça devenait du charabia). Sinon, garde les en vitesse normale. Le but c'est qu'à l'issue d'un cours, tu aies compris. PAS APPRIS, c'est impossible.Et il vaut mieux passer du temps pour comprendre en une fois en x1 que de "bâcler" la compréhension en mettant en x2. Après, ça dépend de ta vitesse de traitement des infos, moi il me fallait du temps.

3) Faire des fiches. C'est la partie qui fâche un peu. N'ayant pas de prépa, et les diapos du cours n'étant pas un support optimal, 2 options s'offrent à toi.
-LES TUTS. ( Livres faits par le tutorat qui sont le cours des profs. Ils sont complets et tu comprends bien avec. Attention toutefois aux mises à jour, ces livres se basant sur les cours de l'année précédente).
-Faire des fiches. En biocell, il y en aura dans la partie "téléchargements" mais je préférais faire les miennes. Et j'en faisais pour toutes les matières (sauf la physique). Une fiche = de 1 à 3 heures. Oui, ça me prenait du temps. Mais je refaisais le cours à MA manière, j'ajoutais MES commentaires, je stabilotais... je m'appropriais le cours. Et perso, ça m'a aidé pour comprendre mais aussi pour les révisions ( 5ème point).
Aussi, pour apprendre, en aucun cas, je n'apprenais par coeur. Mon cerveau il aime pas ça, Trop d'efforts pour de trop maigres récompenses. Donc je lisais et relisais mes fiches x) (Je sais que tout le monde peut le faire mais je doute que tout le monde puisse le faire sur une année de PASS)

4) Faire des ANNALES ou des QCM de la banque du tutorat.
Attention, certaines questions sont hors programme. A toi de faire le tri. Mais l'entraînement est à la base de la réussite selon moi. Participer aux Concours blancs du tutorat ou d'une prépa +++. Pour les annales, tu ne pourras les faire qu'un peu plus tard dans le semestre mais c'est un passage quasi obligé pour certains matières. Anatomie, physiologie, Biostatistiques, ICM, toute l'UE2,et même l'UE1 (avec des petits changements) il est super important de les faire pour savoir à quoi s'attendre le jour J. Par exemple, en anatomie et physiologie, les items sont les mêmes d'année en année. En gros, ne refuser aucun entraînement. Perso, 2 semaines avant chaque concours, je ne faisais que des annales, et refaisais les années où j'ai eu du mal.

5) Réviser ++
Sans révision, tout le travail ne sert à rien. Moi, j'oublie très vite. Mais réviser un cours entier, c'est long!!! Et c'est là que les fiches interviennent. Relecture: 30 minutes à 1 heure. Si tu ne fais que des révisions pendant une journée, disons que t'as vu une quinzaine (voir 20 j'ai pas compté j'avoue) de cours.

Bonus: Perso, il y a eu beaucoup de moment ou j'en avais assez de travailler seul. Du coup je travaillais avec ma famille. J'ai cru comprendre que tu venais d'Amérique? Perso, mes grands parents ne parlant pas un mot de français, je leur traduisais certains cours. ATTENTION, c'est spécial j'avoue et ça ne m'a pas trop aidé, je préfère travailler seul x) Mais au moins je passais un peu de temps avec ma famille.

Bonus 2: Pour faire les fiches, et relire, pour les révisions et tout ça, ça peut être ennuyeux. J'écoutais un tas de musique, ça motive, ça met de bonne humeur et - pour ma part- ça n'interfère pas du tout avec les capacités d'apprentissage. Ma chambre = une vraie discothèque.

Pour le MENTAL / Bien -être.

Encore plus important que la partie discipline je pense. Parce qu'on ne va pas se le cacher mais qui veut d'un médecin dentiste/ sage femme/ kiné/ pharmacien tout triste, tout gris, pas bien dans sa peau et dans sa tête? Personne. Et vivre bien sa pass, c'est possible.

1) Ne pas délaisser ses passions/ loisirs. J'ai pas arrêté de courir et je n'aurai pas tenu l'année si je n'avais pas un moment dans la journée rien qu'à moi. J'enfilais mes baskets, la musique à fond et je dévalais dans les rues! Et c'est le meilleur sentiment au monde, de ne plus penser à la PASS et juste faire un truc que t'aimes.

2) Ne pas oublier sa famille, ses amis/ Se faire des amis. Me concernant, famille et amis étaient des piliers. Je pouvais me plaindre, paniquer devant eux, ça m'aidait. Aussi, si tu vas en ED, c'est le meilleur endroit pour te faire des amis! Ou juste sur le forum, voir que d'autres pataugent avec toi, ça réconforte.

3) Motivation. Oui c'est bateau mais j'imagine que tous ceux qui sont passés l'ont été? Et ça détermine tout! Et penser positif.

4) Une bonne hygiène de vie mais chocolat et sucreries à volonté xD

5) Avoir des coups de blues, c'est normal. Moi, j'ai eu beaucoup de mal à travailler en octobre. Puis une nouvelle fois en janvier, février ( la reprise). Le principal c'est de se relever et de continuer. Et puis il vaut mieux lâcher du lest à 2 mois du concours plutôt qu'à une semaine. Le but, c'est d'arriver au concours gonflé à bloc pour être serein.

6) Ne pas paniquer à cause d'une mauvaise note. Perso, j'ai un peu foiré toutes les épreuves de biostaths du tutorat. Au dernier CB, j'ai paniqué devant ma feuille, je suis parti. Mais j'ai pas arrêté de la travailler. Et au concours... SURPRISE, j'ai l'impression d'avoir très bien réussi ( il était moins dur que le tutorat aussi).


Aussi, si tu prends une prépa( ou pas), tu peux toujours poster tes questions sur le forum, le tuteurs étaient réactifs avec nous! Et ça permet de "débloquer" un point du cours qui coince ;)

PS: Je m'ennuyais un peu en vacances lol d'où ce pavé.
P1✓ Direction la P2
Vacances✓

À la recherche du Mélange, l'épice des épices.
Avatar du membre
Markgraf
Messages : 251
Enregistré le : 06 août 2020, 16:03
Localisation : A côté de @Mirumi en journée héhé

Re: Méthodes de Travail

Message par Markgraf »

Bon, je n'apprécie pas énormément le ton de la demande, d'autant que l'année désormais finie, il n'y a que peu d'étudiants qui refuseraient de partager leur méthode de travail. Que de bienveillance parmi nous.

Première chose dont je me suis rendue compte au cours de l'année : jamais trop tard pour "changer" de méthode de travail. Ne pas négliger les tremplins, et ne pas avoir peur de perdre un peu de temps à comprendre un sujet (car ce temps perdu sera rentabilisé très vite). Pour commencer par les tremplins : j'entends par là les SPR et SAR. Au premier semestre, le SPR m'a mis directement dans le bain, et dès les premières semaines j'ai pu commencer à travailler de façon efficace et prolongée. Je n'ai absolument rien foutu pendant l'été, si ce n'est des mathématiques et de la physique, pour le fun. En vérité, sur ce sujet, je suis tentée de dire qu'il faut éviter de commencer à travailler pendant les grandes vacances. L'air de rien, avec la situation sanitaire, on ne sait pas vraiment quand on a liberté de circuler (et donc aller en BU, aux khôlles à l'époque, aux SECH, aux EB, et tout ça compte vraiment pour le moral) et avoir quelques six mois de premier semestre est, à mon humble avis, plus éprouvant psychologiquement qu'autre chose.

Pour rentrer désormais dans le vif du sujet, je vais séparer les matières entre réflexion (physique, chimie, biostatistiques, biophysique) et par cœur (biochimie, matières à biologie [cellulaire, de la reproduction, du développement, mineure], histologie, anatomie, physiologie, humanités, initiation à la connaissance du médicament).

- Réflexion

De façon très personnelle, j'ai débuté l'année avec des points forts (j'adorais la méca, je n'ai quasiment pas eu besoin de la travailler) et des points faibles (brêle en radio, chimie catastrophique, je détestais ça au lycée). Ça peut paraître étonnant, mais en vérité dans les matières à réflexion il est primordial, à mon sens, de connaître son cours. Certes, vous avez pour la plupart de ces matières accès aux documents, mais vous perdrez toujours plus de temps à fouiller du papier qu'à fouiller votre esprit. Je suis de la team visionnage de cours, en x2 ou en x2,7 pour les plus aventureux. Importance donc capitale d'avoir son cours en tête à la résolution des exercices, au moins lire le poly/le tut/les fiches, une fois. Ensuite, vient le temps des exercices : là, c'est un peu au choix. Dans les matières que je maîtrisais un minimum, je me crééais mes propres exos, en pause, histoire d'entretenir mes connaissances. Sinon, prenez un paquet de 50 exos de la banque, d'un bouquin quelconque (de préférence de prépa ou spécifique P6), et entraînez-vous dès que possible. J'ai assisté à toutes les SECH et à toutes les khôlles, parce que ça permet d'acquérir des méthodes de résolution mais surtout des exemples. Pareil pour les EB, qui, même parfois peu représentatifs de ce à quoi ressemble la véritable épreuve (parce que les tuteurs ne sont pas nos professeurs, pour commencer) vous donnent une occasion de bosser "en conditions réelles". Laissez les annales à la toute fin du semestre, inutile de les faire tôt car vous apprendrez juste les questions par cœur sans forcément mieux comprendre la méthode de résolution.

- Par cœur

Là c'est un plus gros morceau car même en étant placées dans le même panier, les matières à par cœur ne se travaillent pas toutes de la même manière.

• Matières à biologie

Il n'y a pas vraiment de secret pour la plupart de ces matières qui sont bien souvent du par cœur pur et dur. La biologie cellulaire était une matière qui m'intéressait énormément (et que j'apprécie toujours autant) mais qui est assez dense et arrive dans une UE déjà assez longue à travailler. L'essentiel de ma méthode d'apprentissage résidait dans les cartes Anki, que je passais parfois plusieurs heures par jour à faire. Pour les matières avec lesquelles j'avais vraiment du mal (BDR par exemple), j'ai fait des fiches, à la main, avec schémas, mémos. Pour la biologie cellulaire, j'ai fait des fiches également, mais c'était juste pour avoir le cours en condensé (une vraie partie de plaisir). L'avantage (à mon sens) de la biologie cellulaire, c'est que ce n'est jamais ou presque du pur par cœur. Il y a donc la possibilité de compenser quelques lacunes minimes par de l'exploitation de documents (on vous donne rarement une information pour le plaisir, bien que ça puisse arriver).

• Histologie

L'histologie, une autre matière de cœur. Je ne me suis pas trop cassée les dents dessus : QCM à foison pour apprendre le cours et souvent le comprendre par la même occasion (plus simple de faire des liens en exercice), plus des fiches anki sur les chapitres récalcitrants. Méthode éclair, avec le tut/le cours de regardé une ou deux fois, vous avez la possibilité de maîtriser relativement vite l'histologie. D'autant que c'est un cours souvent logique : les cellules répondent à des critères d'environnement, de fonctions, donc elles ont une structure adaptée. Essayez de passer quelques minutes au moins à répertorier les caractéristiques clés de certains types cellulaires et vous finirez par voir que c'est finalement assez redondant une fois que vous comprenez pourquoi cette cellule en particulier a besoin d'un tel matériel et d'une telle structure.

• Anatomie

Pour l'anatomie c'est un peu particulier. C'est une matière que j'ai commencé par haïr avant de commencer à l'apprécier, une fois que je savais plus ou moins. C'est le genre de matière qui a le plus de manières différentes de la travailler, et moi même j'ai dû en utiliser des pelletés. Ne pas négliger le visionnage du cours qui peut éclaircir pas mal de points, les outils mis à disposition par la fac comme Visible Body, un atlas d'anatomie en ligne. Perso, j'ai aussi eu la chance d'avoir un parrain en or massif (pas assez précieux encore, c'est une perle, un diamant pur) qui m'a prêté un crâne à moitié démontable pour l'anatomie du second semestre. J'ai fait une partie de l'année en fiches, puis en schémas (j'ai refait l'intégralité des schémas des membres, je les voyais plus que ma propre famille). C'est une des matières où je faisais le moins de QCM "gratuits" de pur apprentissage parce que je n'y arrivais tout simplement pas. On peut par contre se permettre de faire les annales assez vite, puisqu'ultra redondantes d'une année à l'autre. N’essayez pas nécessairement de trouver une quelconque “logique” à l’anatomie, parfois y a des trucs cons mais c’est comme ça (petite pensée à l’artère vertébrale qui fait des boucles entre deux irrigations). Oui y a des points logiques, en général le trajet d’un nerf est cohérent, l’action d’un muscle prend en compte ses insertions, mais ça s’acquiert petit à petit et on le comprend au fur et à mesure. Il faut se laisser le temps de voir l’anatomie, et l’avantage c’est que les cours ont été redistribués de façon beaucoup plus équilibrée cette année, donc on commence l’anatomie en même temps que les autres matières (en tout cas au S1).

• Humanités

Matière qui ne pardonne pas beaucoup. Elle peut avoir de l’intérêt, dans certaines situations, après je dois dire qu’avoir des cours de lettres au beau milieu de mon cursus n’est pas ce qui m’arrangeait le plus, je suis relativement plus portée sciences donc j’ai largement préféré le premier au second semestre. Le problème de cette matière c’est qu’elle est longue et pas forcément très drôle à apprendre. Dur de comprendre son cours d’histoire, disons que c’est principalement un enchainement de dates et de noms à retenir. La psychologie médicale et la santé publique sont déjà un peu plus intéressants puisque c’est vraiment plus proche de la médecine ou en tout cas des filières médicales que l’histoire (même si le nom est “histoire de la médecine”) et le droit… le droit est là, disons. Pas de secrets, c’est un bloc très littéraire, pur par coeur à quelques rares exceptions près, c’est donc des QCM à gogo (j’avais commencé par l’histoire de la médecine et la psycho afin d’apprendre la plupart des détails qui tombent assez tôt dans le semestre). J’ai essayé de faire des fiches mais ça n’a pas fonctionné, je suis donc restée sur un système lecture/QCM/correction pour appréhender la matière de la façon la plus efficace possible.

• Physiologie

Matière relativement simple et très portée médecine. Du cours, des QCM, rien de bien fou. Avec les bases d’UE2 et d’UE1, en théorie tout se passe bien puisque c’est des prolongements avec un peu plus de détails de choses que l’on voit de façon plus détournée (ou juste plus spécifique à la matière en questions) dans ces UE. Ce n’est pas le genre de matière sur laquelle on s’attarde énormément, surtout au vu des autres matières qui composent le semestre.

• ICM

Matière très cool qui associe une majorité de par coeur à un peu de réflexion. Avec les bases d’UE2, on peut gagner pas mal de temps sur certains points liés aux mécanismes d’action des médicaments. Y a un bout de droit, mais c’est essentiellement une matière à fiches et à QCM. C’est une des rares matières où j’estime que c’est assez utile d’avoir des machins placardés sur les murs pour les retenir ou juste pouvoir les voir assez souvent.

• Biochimie

Ma némésis. J’ai vraiment tout essayé. Le cours, les fiches anki, personnelles, de prépa, les vidéos sur internet, le poly, le tut, la banque, des bouquins de bioch que j’avais chez moi depuis long feu, j’ai vraiment eu un mal de chien à comprendre la biochimie. Il a fallu que j’attende d’en arriver aux annales pour me sentir plus ou moins à l’aise sur le sujet, et encore. Pour le coup, c’est l’une des matières que j’ai le moins maîtrisé sur l’année, et je l’ai bien ressenti. Ça m’a juste permis de prouver qu’il y a certaines matières avec lesquelles vous aurez du mal pour pas grand chose, mais que ça n’est pas forcément une fatalité. Encore moins une raison pour les laisser de côté ! Puisque j’y arrivais relativement mal, je l’ai travaillée comme je le pouvais, plusieurs heures par jour, mais j’ai intensifié mes efforts en fin de semestre pour la bachoter.

Trouver une “méthode” de travail, c’est d’abord de l’exploration. Avant de comprendre n’importe quel cours, tu as besoin de te comprendre et de comprendre ce qui marche le mieux pour toi. C’est ne pas hésiter à essayer de nouvelles choses, à improviser parfois, à remettre en question tes connaissances, tes acquis, mettre à contribution ton imagination. C’est admettre qu’il y a toujours des matières où tu te sentiras plus à l’aise qu’ailleurs, mais que tu ne dois délaisser aucune d’entre elles parce que tout est important (à part l’anglais ça on s’en fout royalement). Pareil, il n’y a pas de solution ou de réponse miracle pour tout comprendre et apprendre d’un claquement de doigts et ce qui peut marcher deux semaines peut soudainement se révéler trop lourd ou trop complexe à poursuivre plus longtemps. Pour comprendre, il n’y a rien de mieux qu’accepter les mains qu’on te tend, au tutorat, aux ED, entre amis. Il y a un serveur discord sur lequel on passait les khôlles en distanciel : sans ce serveur, mon année aurait une tête radicalement différente. Pareil pour le forum, qui est une ressource incroyable, parce que les questions ne se limitent pas à cette année. Tu trouves des réponses qui datent peut-être de 3, 4 ou 5 ans mais qui conviennent à la question que tu t’es posée parce qu’il y a souvent d’autres personnes qui se sont demandé exactement la même chose. Et sinon, tu trouveras presque toujours quelqu’un pour te répondre. Les ressources ne manquent pas, entre les prépas, internet, les profs et les tuteurs, et si tu veux faire l’effort de comprendre, il ne tient presque qu’à toi de décider si tu en as le temps et l’énergie ou non. La seule chose que j’ajouterais pour clôturer, c’est que comme tout ce qui concerne la vie, tout n’est pas forcément logique, beau et immuable. Tu verras des cours qui se contredisent entre eux, des professeurs qui disent parfois des choses opposées. Parfois, il ne faut pas chercher à aller trop loin, parce que ce n’est pas ce qu’on te demande et que bien qu’en tant qu’être humain, on cherche en général à avoir un sens à ce que l’on fait, cette drôle d’année ne te laisse pas forcément le temps de comprendre : il te faut donc juste accepter ces contradictions et ces points que tu ne saisis pas pour ne pas porter préjudice au reste de tes connaissances.

Au delà de ça, les personnes qui ont répondu avant ont eu un bon point : ne JAMAIS négliger son esprit.
Oh eh puis, appelez-moi Mark.
Actif sur discord, tous les autres réseaux sont nuls (forum>all)
Futur RM physique avec FuturTriplant #rpz
Collègue ++ (😏) de Mirumi, fait partie du projet tampon mimi bzz (bientôt dispo en boutique)
Répondre

Retourner vers « Le Tutorat et VOUS ! »